Les dessous de Co-rider.fr - Blog Co-rider.fr

Blog Co-rider.fr

Actu surf, ski, snowboard…

Article

Les dessous de Co-rider.fr

Les chaussettes du patron

Brice de Nice.

Voilà à quoi se résume ma culture surf, à trois mots. Bon, je triche, je n’ai jamais dépassé le trailer… Beaucoup trop jaune à mon goût. En fait c’est simple, je n’y connais rien! Et c’est la raison pour laquelle je vais aujourd’hui vous parler de Co-rider.fr, en particulier de ses dessous!
Surnommée l’œil de Moscou, je suis ici pour vous détailler l’envers du décor et répondre à cette fameuse question ; Co-rider.fr : Deli-choc ou Biscino?


Dessous le cliché

C’est donc avec l’image, non loin du cliché habituel, du blondinet bronzé transportant sa planche aux couleurs estivales que j’ai posé les yeux sur l’équipe Co-rider.fr à mon arrivée à l’Auberge Numérique.
Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que le fondateur présent n’était autre qu’un petit brun moustachu aux dessous (nous n’évoquerons ici que les chaussettes) défiants toute notion de bon goût. Ok, d’accord, j'exagère pour la moustache. En quatre mois je ne l'aurai croisée qu'une seule et unique fois. La fois de trop selon certains. Apparemment, on ne s’en remettrait jamais vraiment… Quant aux chaussettes, il s’agit du genre d’expérience dont la grande prêtresse télévisée du style Cristina Cordula ne se remettrait, elle non plus, jamais vraiment. « Ma chérie c’est pas possible! » c’est qu’elle n’a jamais rencontré François Naud la bougresse! Parce que pour les porter avec style et confiance il n’y a pas meilleure référence! C’est peut-être ça que l’on appelle l’aura des plus grands?

Dessous l’apparente oisiveté

Autre constat au fil des semaines, le défilé des stagiaires ayant tenté le ride!
Car oui, chez Co-rider.fr on est généreux et on accueille les stagiaires, beaucoup de stagiaires. A chacun sa personnalité et ses vices. Pour certains ce sont les bières gratuites, d’autres les sous-marques de biscuits chocolatés trop (mais vraiment trop) caloriques. Une chose est sûre, hors de question de travailler l’estomac vide, ça non! Un café collaboratif, s'apparentant plus à du jus de chaussettes soyons honnêtes, et tout le monde est d’attaque pour débuter sa journée à 11h! Oui bon, tout le monde sait que ça prend du temps de faire du café.
Et le truc avec Co-rider.fr c’est qu’on ne voit pas le temps passer. Et puis parfois c’est eux qu’on ne voit pas passer. Que voulez-vous, mieux vaut céder à l’appel de l’océan que subir l’appel d’un professionnel peu compétent. Enfin ça, c’est une autre histoire que je garde pour plus tard. Car oui, il y a aussi d'autres dessous moins colorés à exploiter.

Quatre mois. Quatre mois d’observation, de tests de produits Lidl, de dégustations de cafés dosettes (et mal dosés), d’échanges de vannes et pauses culturelles Francky Vincent (parce qu’on aime la grande musique et encore plus le sens de la formule). Difficile d’oublier qu’on est ici au travail. Et c’est peut-être pour ça que l’ambiance est si agréable chez Co-rider.fr.

Derrière mes descriptions quelque peu rocambolesques (attendez que je vous parle de la souris qui vole les gâteaux du patron!), l’équipe Co-rider.fr est surtout efficace, testostéronée et il faut le dire passionnée. Et pas toujours par ce que l’on pourrait penser! C’est ce qui les rend sympathiques en somme. Ils partagent, animent, agrémentent, l’Auberge Numérique ne serait pas vraiment ce qu’elle est sans eux à bord. De là à savoir si c’est un bon point…

C’est donc pour cette dernière ligne droite, mes derniers instants parmi eux, que je leur fais hommage à travers une modeste contribution blogosphérique. Finalement, pas besoin de s’y connaître en surf pour savoir les apprécier.

Biscuits (trop) chocolatés

Concernant la fameuse question, le choc des titans, « Deli-choc ou Biscino? » quelque chose me dit qu’on ne saura jamais vraiment qui du stagiaire ou du patron avait raison.
Quant à moi, je préfère les Balistos.

4 Commentaires

  1. Romane

    Toute la question est de savoir s »il serait capable de porter ces chaussettes pour aller sauver la veuve et l’orphelin ?

    https://www.super-insolite.com/wp-content/uploads/2014/10/c/h/chaussettes-superman-cape32_2.jpg

    • Marine Aitali

      Peut-être aurez-vous l’occasion de les admirer aux pieds de notre cher CEO dans mon prochain article, qui sait…
      Une chose est sûre il fera bel et bien une apparition dans le prochain volume de « Où est Charlie? ». http://hpics.li/1e4149e

  2. Je survalide les chaussettes à motifs !
    Pour la peine même en UK on en porte ! :)
    https://instagram.com/p/9B1q3Vs-Fe/?taken-by=anthopom

Laisser un commentaire