Bienvenue au Campement Darwin! - Blog Co-rider.fr

Blog Co-rider.fr

Actu surf, ski, snowboard…

Article

Bienvenue au Campement Darwin!

Espace détente

Et alors, on n’attend pas Patrick ?

Dans une vie, il y a des évènements que l’on n'oublie pas : la première chute à vélo, la première fois que l’on se ridiculise en public, son premier amour, sa première voiture, sa première location. Tous ces instants jalonnent notre parcours. Certains nous marquent par leur intensité, le goût du risque, d’autres par un manque de discernement (et l'alcool ne justifie pas tout, vous le savez).

Ainsi, après 12 mois de colocation animée à l’Auberge Numérique, Co-rider.fr a vogué vers de nouveaux horizons.

A chacun ses calories

Ah, l’Auberge, là où tout à véritablement commencé, et il s’en est passé des choses en un an! Entre blagues douteuses, comparaison vestimentaires moqueuses, commérages abusifs, calories nocives, défilé des stagiaires, disputes enflammée, rapprochements et flirts en tous genres (sauf qu'avec un habitat composé à 99% d’hommes, on fait vite le tour des histoires croustillantes), cette année d’incubation aura été riche en émotions, riche en rencontres.
En partant, nous laissons derrière nous collègues et amis (et probablement quelques veilles tasses à café non lavées...). Si les murs pouvaient parler, ils raconteraient quelques belles anecdotes à notre sujet.

Mais comme toutes les bonnes choses, cette aventure elle aussi a pris fin. Qu’à cela ne tienne, c’est avant tout une nouvelle occasion de partir à l’aventure !

Une traversée de pont et quelques kilomètres plus loin (oui, parce que l’aventure c’est bien, mais pas trop loin c’est mieux. N'oublions pas notre bilan carbone) nous voilà fraîchement débarqués au Campement Darwin, là où nous débutons fièrement notre prochain chapitre!

Darwin : le seul campement sans tente

Bienvenue à DarwinChanger d’habitation ça peut être déstabilisant. Nouveau quartier, nouveau voisinage, nouveau rythme, il faut prendre le temps de s’acclimater, de trouver sa place dans ce maudit labyrinthe sans nom ce magnifique espace aménagé à la signalétique discrète, recommencer presque à zéro.

C’est vrai, c’est un peu intimidant d’être dans un endroit nouveau. Le Campement Darwin, c’est différent de l’Auberge. Ici tout est démultiplié : les mètres carrés, le nombre de start-up hébergées, le prix des sandwichs... Mais comme à l’Auberge, on s’y sent plutôt bien (et on peut y manger bio et donc équilibré, ENFIN!).

Et puis si jamais on a le mal du pays, comme on dit, on peut compter sur notre ami Maarten de Le Même en Mieux (qui a eu droit à une brève citation dans notre dernier billet) lui aussi membre du campement maintenant et dont on arrivera visiblement pas à se débarrasser! Un visage familier vers qui se tourner en cas de blues du business man.

Enfin, je parle de blues, mais c’est bien connu chez Co-rider.fr on surf sur le rythme, on ne se laisse pas abattre! Et puis changer de location ne veut pas pour autant dire changer ses habitudes. Vous nous retrouverez toujours à échanger de manière légère et peu sérieuse sur des sujets que la censure ne me permet d’aborder ici, consommer trop de café et nous moquer des compétences en graphisme du patron (pour une fois qu'il ne s'agit pas des chaussettes). On ne change pas une équipe qui gagne, même au Campement!

L'équipe en action
Être ici, c’est aussi nous rapprocher des valeurs de Darwin que nous partageons, nous permettre d’étendre notre champs d’action, de faire de nouvelles rencontres riches en apprentissage et, nous l'espérons, agrandir notre communauté!

De l’Auberge Numérique au Campement Darwin il n’y a qu’un pas à franchir (voire même un pont, si on veut rester littéral) et nous sommes content d’avoir saisi l’opportunité et de nous considérer maintenant comme de fiers campeurs!
Quand même un peu déçue de ne pouvoir utiliser ma sublime tente Quechua cela dit.

Sur ce, je vais aller vérifier où sont ces fameux hispters dont tout le monde parle mais que personne ne voit. Ah, les clichés les mystères de la vie.

La suite, au prochain numéro !

2 Commentaires

  1. Ah mais oui c’est vrai vous êtes sur Bordeaux !
    Maintenant que j’y habite aussi, faut que je passe vous voir histoire qu’on (re)fasse cette interview en face à face 😉
    http://themagicwax.com/2015/04/28/interview-de-francois-fondateur-du-site-co-rider-fr/

Laisser un commentaire